Pendant trop longtemps, la mafia a été «toléré», «soutire». Les trafiquants ont aujourd’hui «les moyens pour déstabiliser un gouvernement», déclare le Premier ministre. Qui a, devant des collégiens à Moka, réaffirmer son engagement dans la lutte contre le trafic de drogue.

Pravind Jugnauth a exhorté les Head Boys et Head Girls rassemblés au Mahatma Gandhi Institute à ne pas se laisser prendre au piège de la consommation de drogue. Tout en faisant remarquer que les jeunes perdent confiance dans les dirigeants politiques à cause des «contradictions» entre leurs discours et leurs actes.