L’entente entre le Premier ministre et le leader de l’opposition n’a qu’une finalité selon Pravind Jugnauth, celui de s’arranger pour que les postes au sommet de l’Etat soient occupés par eux. Le leader du MSM explique toutefois que Paul Bérenger fait preuve de naïveté en croyant que Navin Ramgoolam acceptera de partager « le gâteau » avec lui.

Pravind Jugnauth affirme également que, contrairement à ce que croit Paul Bérenger, la déclaration du Premier ministre à l’effet qu’il ne cherche pas à s’aider de « béquilles » visait bien le MMM et son leader.