Follow Us On

Slider

L’ajournement du Parlement au 7 octobre est une preuve de plus de la « complicité » de Bérenger et de Ramgoolam, estime Pravind Jugnauth. Le leader de l’opposition, dit-il, est « tranquille, a été amadoué ». Le leader du MSM déplore le fait que le MSM est bâillonné et ne peut faire son travail de parti d’opposition. Car, insiste Pravind Jugnauth, en l’espace de « dix mois », il y a eu « plus de huit mois de vacances parlementaires ». Il espère que les prochains scrutins auront lieu au plus tôt, voire dans un mois, « que le pouvoir retourne au peuple ».

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]ws.mu

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] Bérenger vante les mérites des «koz koze» entre Ramgoolam et lui

Le leader du MMM l’a répété une énième fois. « A ce jour, souligne-t-il, il n’y a aucune alliance entre le Parti...

Close