«Je félicite l’équipe mauricienne.» Le vote en faveur de Maurice à l’Onu, hier, réjouit Xavier Duval. D’autant que le dossier Chagos a le soutien unanime des partis au pouvoir et de l’opposition, rappelle-t-il.

Toutefois, le leader du PMSD note l’absence de Diego Garcia du libellé de la résolution, contrairement à l’usage jusqu’ici. «Est-ce une erreur ? se demande-t-il. A-t-on fait exprès ?» A moins que cela ne cache un «accord avec les USA», s’interroge-t-il encore. En tout cas, estime Duval, le gouvernement doit s’expliquer sur cela.

Le leader de l’opposition a aussi commenté les jugements tombés hier concernant le Directeur des poursuites publiques et Pravind Jugnauth dans l’affaire Medpoint. Ceux-ci, dit-il, «nous donnent entièrement raison de nous être opposés à une mainmise aux prérogatives du DPP».

Avec l’appel du Privy Council qui lui pend au nez, Pravind Jugnauth sera distrait dans sa tâche de diriger le pays, estime Duval. Celui-ci, dit-il, devrait partir.