C’est une décision «personnelle» qu’il estime nécessaire pour pouvoir se défendre. Raouf Gulbul a démissionné de la présidence de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission, ce mercredi 22 novembre.

S’il indique avoir eu un «très long» entretien avec le Premier ministre hier, Pravind Jugnauth n’a exercé aucune pression quant à sa décision, assure l’avocat.

Il a été la cible de graves allégations devant la commission d’enquête sur les drogues cette semaine. Les avocats Ashley Hurhangee et Samad Golamaully, qui avaient dirigé sa campagne électorale en 2014, avancent que Gulbul est financé par l’argent de la drogue. Faisant écho au témoignage du trafiquant Peroomal Veeren, en août dernier. Des accusations que réfute le principal intéressé.

Gulbul les somme ainsi de porter plainte à la police s’il y a effectivement des preuves contre lui. Le Senior Counsel rappelle que les auditions devant la commission Lam Shang Leen sont protégées par l’immunité. Se tourner vers la police, c’est s’assurer qu’il y a enquête et poursuites éventuelles.

Sur le même sujet, à voir aussi