L’Union européenne (UE) avait prévenu. Maurice étant maintenant parmi les pays plus riches sur le continent africain, elle aura moins d’aide au développement. Ce sera désormais chose faite, Aldo Dell’Aricia, Acting Head de la délégation de l’UE à Maurice, ayant annoncé aujourd’hui la réduction du soutien financier qui sera apporté au pays. Ainsi, de plus de 75 millions d’euros dans le précédent European Development Fund (EDF), le budget alloué à Maurice passe à 9,5 millions d’euros dans le 11EDF.

Maurice est appelé à devenir un partenaire de l’UE, et non plus simple récipiendaire d’aide, a précisé Aldo Dell’Aricia. Notamment en ce qui concerne le secteur de l’éducation tertiare et de la recherche. Des discussions ont déjà été initiées avec les ministères concernés ici, a ajouté Aldo Dell’Aricia.

L’ambassadeur de France Laurent Garnier et le British High Commissioner Jonathan Drew ont aussi abondé dans ce sens. Tout en soulignant l’aide apportée par leurs pays respectifs à Maurice.

Il s’exprimait lors du New Year Breakfast de son organisme, qui s’est tenu aujourd’hui.