Follow Us On

Slider

Les automobilistes qui passent dans la capitale l’ont certainement remarqué. Plusieurs rues de la capitale sont fermées pendant de 22h à 5h depuis le 17 octobre 2017. Une mesure qui cause des inconvénients aux usagers de la route. Mais qui fait partie de la nouvelle stratégie de lutte contre la criminalité, a justifié sir Anerood Jugnauth (SAJ) à l’Assemblée nationale, ce mardi.

Le ministre mentor répondait à une question du député bleu, Salim Abbas Mamode.

Cette mesure, dit SAJ, vise notamment à prévenir les infractions sur les routes et à assurer la sécurité autour des différents bâtiments gouvernementaux ainsi que des commerces de certains quartiers.

Sauf que les barrières pour empêcher la circulation sur certaines voies ne sont pas là tous les soirs, a contré le député rouge Osman Mahomed. Le ministre mentor n’a pas de réponse précise. Néanmoins, il a ajouté que selon le commissaire de police, «all sorts of burglars and prostitutes were roaming». C’est l’une des raisons qui explique la fermeture de ses voies, défend SAJ.

Les rues Royale, la Reine, Sir William Newton, Farquhar et Bourbon, entre autres, sont concernées par cette fermeture.

Facebook Comments