Follow Us On

Slider

Ils évoquent l’injustice sociale, de pollution et de risques à la santé, des atteintes aux droits fondamentaux. Des regroupements citoyens ont animé une conférence de presse pour sur des questions qu’ils estiment importantes pour les résidents de la capitale et de ses faubourgs.

Abdool Farade Nunnoo, président du Mouvement civique de Plaine-Lauzun, a rappelé le combat que mène cette association contre la centrale de St Louis. Des projets de développement y sont prévus pour augmenter la capacité de la centrale à 100 MW. Or, fait-il valoir, cela posera des risques à la santé des habitants de la région, dont il fait partie.

Johnny Latour, du Groupe Zanfan Roche Bois (GZRB), s’insurge pour sa part que les résidents de ce quartier sont tenus à l’écart des développements dans la région, notamment portuaire. Le président de GZRB estime ainsi qu’il faudrait accorder la priorité aux « zanfan Ros Bwa » dans le cadre du « recrutement massif » qu’il devrait y avoir au port à la mi-février.

Louis Baby Joson, qui préside Debout Citoyen, annonce pour sa part un meeting pour dénoncer les dispositions « anticonstitutionnelles » des amendements apportés à la Prevention of Terrorism Act. Le rassemblement est prévu pour ce vendredi 4 février, à 20h45, à la rue Diego Garcia, Plaine-Verte.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Les syndicalistes prudents après leur premier contact avec le président du Wage Council

« Nous sommes satisfaits mais pessimistes quant à l’avenir », a déclaré Reeaz Chuttoo à la fin de sa réunion avec le...

Close