Accepter les critiques, identifier leurs faiblesses et prendre des mesures correctives. Sir Anerood Jugnauth estime que les officiers de police doivent pouvoir faire tout cela. S’adressant à une audience composée de 750 officiers, le ministre Mentor et responsable de la Police a demandé à Mario Nobin de prendre «des mesures additionnelles» pour s’occuper des «brebis galeuses». Ceux-ci, estime SAJ, détériorent l’image de la police. Amenant le ministre mentor à suggérer qu’ils soient licenciés sur le champ.

Le ministre mentor a toutefois aussi reconnu le travail qu’effectuent les officiers consciencieux. Rassurant, SAJ a d’ailleurs précisé que l’exercice de promotion qui est en cours tiendra en compte le mérite de ceux qui sont appelés à gravir les échelons de la police.

Réagissant aux propos de SAJ, le Commissaire de police explique que les enquêtes sur les policiers sont effectuées le plus rapidement possible. Afin que le dossiers soient ensuite transmis au Directeur des Poursuites Publiques pour avoir son avis sur les éventuelles charges formelles à retenir contre eux.

SAJ parlait, ce 26 juillet, lors de la conférence mensuelle de la police.