Follow Us On

Slider

Concilier des impératifs économiques, écologiques et sociaux. C’est l’objectif de la mise en place d’une planification spatiale marine pour la zone économique exclusive de Maurice. Une e-plateforme est associée à ce projet, explique Rezah Badal. Il est non seulement question de tourisme, de pêche et d’aquaculture mais aussi d’énergies renouvelables par exemple, fait-il comprendre.

Elle comprend une base de données avec l’ensemble des informations recueillies jusqu’ici auprès de différents acteurs à propos des activités liées à la mer et accessible au niveau de la région, poursuit le directeur général au département du Continental Shelf, Maritime Zones Administration and Exploration.

Le gouvernement est conscient de la «pression additionnelle» sur les ressources marines et des retombées néfastes de l’activité humaine sur l’environnement si elles ne sont gérées comme il faut, a déclaré sir Anerood Jugnauth lors de l’ouverture d’un atelier de travail sur la planification spatiale marine, ce lundi 8 octobre.

Ils sont 45 délégués de huit pays à participer à cet atelier de travail de cinq jours. Ils apprendront notamment des meilleures pratiques au niveau du continent africain et ailleurs.

Une visite est prévue dans deux jours dans le Sud-Est, soit dans les parages de la Ferme marine de Mahébourg et des îlots de cette région.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Travaux routiers : Les fonctionnaires en retard sanctionnés, dénonce Imrith

«Les fonctionnaires sont pénalisés pour quelque chose dont ils ne sont pas responsables», estime Rashid Imrith, Le président de la...

Close