La répression ne marche. C’est le message essentiel que lance Prevention Information Lutte contre le sida (PILS) à travers sa nouvelle campagne Eski prizon aret ladrog?. L’ONG, armé d’un sondage d’opinion et d’une étude sur les moyens mis en œuvre pour combattre la drogue, arrive à la conclusion que le gouvernement doit réorienter sa stratégie en matière de lutte contre la drogue. Notamment en traitant la question dans ses aspects de santé publique et de droits humains au lieu de focaliser son attention sur l’aspect répressif.

Nicolas Ritter, directeur de PILS, a plaidé pour que l’Etat conduise une évaluation globale prenant en compte des indicateurs de criminalité mais aussi de santé afin de comprendre si la politique actuelle des drogues est efficace.