Que 50% des légumes et fruits produits localement le soient aux normes bio d’ici 2020. C’est l’objectif national avoué. Le vote du Use of Pesticides Bill, cette semaine, devrait aider à réduire l’usage de pesticides chimique. Dans le même temps, le ministère de l’Agro-industrie encourage le passage à l’agriculture biologique à travers divers plans mis en place. Comme l’aide jsuqu’à 60% pour l’achat de bio-pesticides et de bio-fertilisants.

Qu’en pensent les agriculteurs ? Nous en avons rencontré deux à La Marie, ce jeudi 5 juillet, lors du lancement du projet pour restaurer la biodiversité le long de la rivière Takamaka.