Il souhaite voir plus de femmes et plus de jeunes devenir pêcheur. Prem Koonjoo, ministre de l’Economie océanique, a remis leurs cartes de pêche à 51 personnes, dont trois femmes, le vendredi 25 mai au Mauritius Maritime Training Centre. Certains attendaient depuis une dizaine d’années.

Cet exercice, dit-il, devrait se renouveler chaque deux ou trois mois pour une cinquantaine d’années.

Le retard du ministre Alain Wong n’est pas passé inaperçu. Invité à la cérémonie, à Pointe-aux-Sables, le député de la circonscription est arrivé plus d’une heure après l’horaire prévu. Les organisateurs, las d’attendre, avaient d’ailleurs fini par commencer sans lui.