Le leader du MSM salue l’annonce, par Navin Ramgoolam, de la rentrée parlementaire le 4 juillet prochain. Pravind Jugnauth souhaite cependant que celle-ci ne concerneront pas uniquement le mini amendement constitutionnel mais que les travaux reprendront normalement pour discuter des « affaires prioritaires pour le peuple ».

Pravind Jugnauth indique qu’a priori, le MSM votera en faveur du mini amendement mais que pour ce faire, le projet de loi doit être circulé au plus tôt. Celui-ci concernant des amendements constitutionnels, souligne-t-il, il faudra « prendre le temps qu’il faut » pour en débattre.