A l’issue de la réunion du groupe parlementaire, à la veille de la reprise des travaux de l’Assemblée nationale, Shakeel  Mohamed espérait que le « rationnel » l’emporterait sur « l’émotionnel » et le « politique ». L’intervention du ministre du Travail dans le cadre des débats sur l’amendement constitutionnel fut, lui, plutôt teinté de nostalgie. Shakeel Mohamed faisant référence plusieurs fois à son grand-père Sir Abdool Razack Mohamed et à ce qu’il fait pour ce pays. Le ministre a aussi fait des clins d’œil au leader de l’opposition, de qui il s’est dit se sentir « très proche » ces jours-ci…