Le tête-à-tête de deux heures entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger a été fructueux. Ainsi, à la question « se rapproche-t-on d’une alliance Travailliste MMM ? », le leader du MMM répond sans ambages : « oui ». Tout en précisant qu’il ne reste désormais que quelques points non « fondamentaux » à arrêter.

Du coup, Bérenger informera dès ce weekend son bureau politique ainsi que son comité central de la teneur des négociations. Valeur du jour, l’assemblée des délégués mauves appelée à se prononcer sur une alliance PTr-MMM devrait se réunir comme prévu le dimanche 31 août. Le leader du MMM précise toutefois que pour des raisons de calendrier, elle pourrait être avancée ou retardée d’une semaine.

La réunion de deux heures entre les deux chefs politiques a également été l’occasion d’aborder le dossier Chagos. Durant son explication avec le Premier ministre, Bérenger a eu l’assurance que la partie mauricienne n’a jamais proposé aux Etats-Unis une « cogestion » de l’archipel. L’autre dossier évoqué durant le tête-à-tête était celui des transports.