Follow Us On

Slider

Le «point of order» soulevé par Osman Mahomed, en début de séance parlementaire ce matin, a causé des remous dans l’hémicycle. Le député travailliste contestait le fait que sa question sur le taux de nitrate dans les aquifères et puits dans la région de Port-Louis ait été transférée au ministre de l’Environnement.

Le Premier ministre étant le président de la National Environment Commission, il était légitime que l’interpellation lui soit adressée, a fait valoir l’élu de Port-Louis Sud/Centre (n2), qui intervenait à la fin de la Private Notice Question.

La Speaker Maya Hanoomanjee de répondre : le choix de qui répond aux questions revient à l’exécutif. La présidente de l’Assemblée nationale a coupé court à l’intervention du député du PMSD Adrien Duval sur le même point. «J’ai déjà donné mon verdict et ma décision est finale», a-t-elle rétorqué. Les membres de l’opposition ont alors donné de la voix, suivant par ceux de la majorité gouvernementale.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
[Vidéo] Affaire BAI : Le ministre Sesungkur s’en prend à Osman Mahomed et au PTr

Alors qu’il demandait des explications à Sudhir Sesungkur au sujet du démantèlement du groupe BAI, Osman Mahomed a été pris...

Close