Follow Us On

Slider

Salaires réduits de moitié, des travaux communautaires au lieu de formations, retraite anticipée ou congés sans soldes… Ce sont là, selon Atma Shanto de la Fédération des travailleurs unis (FTU), quelques-unes des propositions faites par la direction du One&Only Le St Géran aux employés pendant que l’établissement fera peau neuve.

Un vaste chantier s’ouvrira, en effet, à compter du 1er février. L’établissement hôtelier, situé sur la côte nord-est, compte non seulement rénover les structures existantes mais aussi en construire de nouvelles dont des villas privatives et des piscines additionnelles.

Le One&Only Le St Géran devrait rouvrir ses portes à la fin de l’année.

Pour la FTU, les propositions faites aux employés durant cette période de chômage technique sont « indécentes » et « inacceptables ». Certaines d’entre elles sont contraires à la législation mauricienne, soutient Atma Shanto. Il pointe du doigt en particulier la rémunération à 50%. Invoquant l’article 24(1) de l’Employment Relations Act, le syndicaliste affirme que l’employeur doit payer la totalité des salaires.

La FTU déplore également l’absence de réaction du ministère du Travail sur ce cas bien que la FTU l’ait sollicité. Atma Shanto d’affirmer que le « silence » du ministère le « rend coupable ».

La direction du One&Only Le Saint Géran indique, pour sa part, ne reconnaître que le Saint Géran Workers Union comme représentant des employés. « Ces propos sont infondés et ont été pris hors contexte par la FTU », fait ressortir Charles de Foucault, directeur général de l’établissement 5-étoiles.

Photo via Oneandonlyresort.com

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
Cogestion de Tromelin: La ratification de l’accord par le Parlement français reportée

Les contestataires ont finalement fait reculer le gouvernement français. La ratification du traité de cogestion de Tromelin par le Parlement...

Close