C’est l’un des projets phares annoncés dans le cadre du festival Porlwi by Nature. «CIEL One Beat One Tree» fera pousser des arbres, virtuels, au Grenier, sur les Docks. Des projections lumineuses seront animées grâce à des capteurs et permettront aux visiteurs de faire grandir et bouger la plante au fil de leurs mouvements.

Cette installation ne se contentera pas d’envahir les murs du Grenier. Car pour chaque visiteur et chaque arbre virtuel qui aura poussé, une vraie plante endémique sera mise en terre à La Citadelle. Cela dans le cadre du projet de reforestation qui y est mené par Friends of the Environment, le GEF Small Grants Programme-UNDP et FORENA.

L’artiste belgo-tunisienne Naziha Mestaoui adapte pour la 3édition du festival Porlwi son œuvre One Heart One Tree. Une œuvre engagée et interactive qu’elle avait créée dans le cadre de la COP21 en 2015 à Paris et qui a fait le tour de plusieurs pays.

Le coup d’envoi de Porlwi by Nature sera donné dans cinq jours, soit le mercredi 29 novembre. «One Beat One Tree» sera accessible gratuitement tous les jours du festival de midi à minuit.