« La télévision numérique, c’est la télévision du futur. » Pour le secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), le paysage médiatique régionale devra faire de la place pour une « TV 2.0, connectée, participative ». D’où le projet de la COI baptisé, pour le moment, Océane.

Des partenaires publics et privés des pays membres de la commission s’associeront à ce projet qui devrait investir les différents supports médias (smartphones, tablettes…). Reste à organiser tout cela et à trouver le financement. « La COI considère qu’elle a fait l’essentiel de son rôle, qui est un rôle de mobilisation et de facilitation, déclare Jean Claude de l’Estrac. L’étape suivante appartient à nos Etats. »