Follow Us On

Slider

Les élus doivent pouvoir rendre des comptes au peuple régulièrement, pas uniquement lors élections générales chaque cinq ans. C’est l’avis de la Plateforme militante et du Mouvement patriotique. Les deux partis politiques proposent de mettre en place un système qui permettrait la révocation d’un député «si li fane». A l’exemple de ce qui se pratique en Suisse, au Canada, au Taïwan, aux Philippines au Kenya ou encore en Allemagne.

Les électeurs sont «dégoûtés» par certains élus empêtrés dans des scandales ou au comportement répréhensible, soutient Steeve Obeegadoo de la Plateforme militante. Il espère que cette question sera débattue et prise en compte par tous les partis qui s’engageront dans les prochaines législatives.

La Plateforme militante et le Mouvement patriotique étaient face à la presse le vendredi 17 mai.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
[Vidéo] Appartenance ethnique : Le Commissaire électoral conteste le chef juge Eddy Balancy pour parti pris

Le Parquet n’est pas le seul à demander au chef juge de se récuser dans l’affaire constitutionnelle portée par Rezistans...

Close