L’eau n’est pas un problème à Maurice. C’est le ministre des Utilités publiques qui l’affirme. Car, dit-il, le pays n’est pas affecté par des sécheresses chroniques. Le problème, soutient Ivan Collendavello, se pose au niveau de la gestion. Tandis que la population fait du gaspillage, dit-il, la Central Water Authority (CWA) a, elle, des problèmes structurels.

Le ministre annonce une « project competition » pour les employés de la CWA. Ceux-ci seront appelés à soumettre leurs idées de réformes à enclencher au sein de l’instance régulatrice.

Ivan Collendavelloo a aussi rappelé les projets en cours et à venir pour assurer un meilleur approvisionnement en eau. A l’instar du Bagatelle Dam ou encore des barrages à construire à Rivière-des-Anguilles, qui desservira le sud du pays, et dans l’Ouest. Dans le court terme, on augmentera le nombre de camions-citernes, dit Collendavelloo, à l’hôtel Voilà Bagatelle.

Le ministre s’exprimait à l’issue de l’ouverture de la conférence qu’organise Maurice dans le cadre de la SADC Water Week. Dans son discours, Kenneth Msibi, du SADC Secretariat, a fait ressortir que les autres pays membres ont beaucoup à apprendre de Maurice. Notre pays, dit-il, les « devance de loin » en termes de gestion de l’eau. Pour l’élaboration du SADC Water Programme pour la période 2016-2020, l’expertise mauricienne sera sollicitée.