Il ne compte pas s’ingérer dans ce que fait la Financial Services Commission. Interrogé sur l’affaire New Mauritius Hotels, Sudhir Sesungkur affirme qu’il « laisse la FSC faire son travail ».

Le ministre des Services financiers précise cependant que le régulateur « n’est pas un policier ».

Sunnystars Resorts Holdings, fondée par l’avoué Robin Mardemootoo, a demandé à la FSC, durant ces derniers jours, d’ouvrir une enquête. Cela afin de déterminer s’il y a eu concertation entre Swan Life, Rogers et ENL Land pour l’achat d’actions du groupe hôtelier en février 2016.

La FSC avait soutenu, en février dernier, qu’il n’y avait pas eu violation des règles d’acquisition. Elle annonce, ce vendredi 31 mars dans un communiqué, l’ouverture d’une « enquête spéciale » menée par Kriti Taukoordass.

Dans la foulée, Swan soutient qu’elle continuera à « collaborer pleinement » avec la FSC et avec « toute autre autorité, le cas échéant ».

Même son de cloche du côté d’ENL Land et de Rogers, qui indiquent  accueillir « favorablement » cette enquête. Et d’affirmer que ces investigations feront « taire une fois pour toutes les rumeurs et allégations infondées et malveillantes faites à notre égard ces derniers jours ».