Follow Us On

Slider

Les négociations portant sur un nouvel accord collectif au sein de la National Transport Corporation se poursuivent. Une seconde réunion a eu lieu ce mercredi 3 avril à son siège à Bonne-Terre, Vacoas, entre la direction et les négociateurs ainsi que les délégués des cinq syndicats de la compagnie de bus. La première remonte au 27 juillet 2018.

Du côté des travailleurs, c’est la déception. D’une part, parce que la direction est depuis un moment déjà hors délai par rapport à ce que dispose la loi. D’autre part, il n’y a eu aucune contre-proposition de sa part face aux demandes des syndicats. A la place, le management a présenté l’impact financier de la hausse salariale réclamée et des autres avantages attendus. Le montant estimé : Rs 300 millions. La direction a demandé aux divers syndicats de justifier leurs propositions, a expliqué Sunil Gopal, responsable de la communication de la CNT.

Du côté de la Union of Bus Industry Workers, dont le négociateur est Ashok Subron, on réclame une hausse salariale de 40%. Tandis que du côté du Joint Negotiating Panel (JNP), représenté par Reeaz Chuttoo, elle est de 27% accompagnée d’autres requêtes quant aux allocations, par exemple. Le JNP réunit la National Transport Corporation Employees Union, la Transport Industry Workers Union, la Transport Corporation Employees Union et la Bus Industry Traffic Officers Union.

Une troisième réunion est prévue le 3 mai.