Follow Us On

Slider

Port-Louis compte appareiller un navire pour se rendre aux Chagos, avec à son bord des membres du gouvernement et des natifs de l’archipel. Cela n’est toutefois pas sans risque, estime Louis Serge Antoine. Le leader du Mouvement national mauricien, fondé en 2009, qu’à cause des installations militaires américaines sur Diego Garcia, un incident n’est pas à écarter si un vaisseau pénètre dans la zone sans autorisation.

Il suggère ainsi de reprendre les discussions avec le Royaume-Uni. «Il semble que le nouveau Premier ministre soit plus ouvert pour discuter avec les autorités mauriciennes»,  selon Louis Serge Antoine. Maurice pourrait aussi  aborder le sujet avec le Haut-commissaire du Royaume-Uni à Maurice, poursuit celui qui a notamment lutté pour la régularisation des taxis marrons.

Facebook Comments