Follow Us On

Slider

Navin Ramgoolam semble être lui aussi en campagne. Invité d’honneur aux célébrations de Divali par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation au Trilokinath Mandir, à Isidore-Rose, un village du district de Flacq, il a lancé des piques contre les Jugnauth en glissant un subtil «papa-piti» dans son discours. «Mem si trike donn ou, ou bizin dir non», a-t-il lancé en faisant référence à un siège réservé dans un royaume dans la mythologie indienne. Il a également évoqué des principes tels que l’honneur, la loyauté et la parole donnée.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Nomination de Ragavoodoo : Ramgoolam s’indigne, Sinatambou se défile

«C’est un scandale… Quelque chose se trame. Kifer zot interese met enn dimounn lakwizinn ladan? Sipoze indepandan sa.» C’est en...

Close