Une anecdote pré-indépendance lui reste en tête. Invitée par la Rhodésie à disputer un match de foot en 1964, Maurice ne peut y participer. Le gouverneur d’alors s’y oppose, affirmant que la Rhodésie, qui avait proclamé son indépendance, avait fait sécession.

En devenant indépendant, Maurice peut non seulement décider de la politique générale du pays mais aussi «pour son sport, pour sa jeunesse», relève Monaf Hossenbaccus. Pour l’ancien journaliste sportif, c’est d’ailleurs le sport qui a permis de placer le pays sur «l’échiquier international».

Dans le cadre de la célébration des 50 ans d’indépendance de Maurice, ION News diffuse un jour sur deux, du 15 février au 25 mai, une série de 50 vidéos-témoignages. Ainsi qu’un documentaire de 25 minutes sur ce qui a été accompli depuis 1968.

La série et le documentaire Une nation, un destin ont été produits grâce au soutien actif des groupes Currimjee et ENL, Rogers Capital et Barclays. Les vidéos peuvent être vues sur www.ionnews.mu ainsi que sur notre page Facebook.