Follow Us On

Slider

«C’est un classique magnifique» qui se lit désormais en kreol morisien. Flavia Doherty-Bigara a assuré la traduction et l’adaptation de Moby Dick, roman écrit par l’Américain Herman Melville. Un travail qui lui a valu le prix spécial féminin du Konkur tradiksyon enn zistwar klasik, organisé par Ledikasyon Pu Travayer l’année dernière.

Le lancement de cette version abrégée – Flavia Doherty-Bigara condense en 7 000 mots ce roman-fleuve de près de 700 pages en format poche – a été organisé à l’association Lupus Alert, à Rose-Hill, le jeudi 22 août. L’action de ce texte publié en 1851 est ainsi concentrée, le capitaine Achab cherchant à se venger d’une baleine blanche légendaire, monstrueuse, qui lui a arraché une jambe.

En parcourant les pages de Herman Melville, Flavia Doherty-Bigara ajoute que l’auteur lui-même a exploré les mers : «Il a lui-même été un marin, il a été à la chasse à la baleine, il connaît l’environnement et les personnages. Il est crédible de partout.»

Par ailleurs, elle souhaite que les écoles proposent plus de livres de littérature mauricienne et encourage la lecture aux enfants. «Nous avons de bons livres de littérature (…). Les livres étrangers, c’est bien, mais les classes doivent découvrir au moins un livre mauricien», estime Flavia Doherty-Bigara.

Facebook Comments