Follow Us On

Slider

Les médecins généralistes ont tenu parole. Depuis aujourd’hui, ils consacrent plus de temps aux patients en consultation dans les services d’urgence des cinq hôpitaux nationaux à l’île Maurice. Et cela se passe sans problème, assure leur syndicat, la Medical Health Officers Association (MHOA).

Privés de vote sur une éventuelle grève, les généralistes veulent démontrer que le service peut être amélioré si les médecins ne sont pas soumis à un régime qui leur impose un quota de patients à voir en journée. Le temps d’attente au comptoir de pharmacie a ainsi diminué, selon le Dr Rajnish Nabab, membre de la MHOA.

Les médecins généralistes devaient se prononcer sur une éventuelle grève dans les hôpitaux publics pour contester la semaine de 40 heures qui leur est imposée depuis 2016. Après le revers subi par le syndicat en Cour suprême, ils se sont finalement prononcés, il y a deux jours, pour prendre au moins dix minutes par patient avant de poser un diagnostic.

Facebook Comments