Follow Us On

Slider

«Dieu ne nous a-t-il pas donné sa lumière pour être lumière pour les toxicomanes ?» A l’occasion de la fête Divali, le Cardinal Maurice Piat a axé son message sur le sort des usagers de drogue. «Les trafiquants font des ravages», a encore déclaré l’évêque du diocèse de Port-Louis dans son homélie, ce mardi 6 novembre. Et les jeunes «pena okenn lalimier».

Or, les toxicomanes sont des malades et doivent être traités avec compassion, a réitéré l’évêque du diocèse de Port-Louis.

Celui-ci participait, aux côtés du Mgr Ian Ernest, évêque de l’Eglise anglicane, à une messe à l’occasion de Divali. Célébrée en l’église Ste Anne, la cérémonie est à l’initiative de l’Indo-Mauritius Catholic Association.

De nombreuses personnalités politiques étaient à Rose-Hill pour y assister, dont le Premier ministre Pravind Jugnauth, le président par intérim Barlen Vyapoory, le maire des villes sœurs Ken Fong et le leader du MMM Paul Bérenger.

Facebook Comments