Follow Us On

Slider

«Bahut khushi, bahut khushi !» «Très heureuse, très heureuse !» Parvati Ramparsad n’a pas caché sa joie d’être à bord du premier wagon de passagers du Metro Express, le jeudi 3 octobre. Comme elle, des collégiens, des sportifs, des personnes atteintes de handicap ou encore des travailleurs sociaux faisaient partie du convoi se rendant de Richelieu à Rose-Hill.

Noemi Alphonse, athlète handisportive, a été l’une des premières personnes à em embarquer sur l’Urbos 100 avec son amie qui est malvoyante. Les signalétiques indiquent que le métro est accessible aux personnes porteuses de handicap, note la jeune femme. Elle attend tout de même de voir s’il en sera de même pour les personnes circulant en fauteuil roulant.

Hans Ansah, qui fréquente le collège Ebene SSS (Boys), espère pour sa part que les rames ne subiront pas l’assaut des vandales qui gribouillent sur les sièges d’autobus et parfois endommagent l’intérieur.

Le dernier train à Maurice a cessé de circuler en 1956.

Ce jeudi 3 octobre, le métro léger a été lancé hier par le Premier ministre Pravind Jugnauth et son homologue indien, Narendra Modi, qui assistait à la cérémonie par visioconférence.

Facebook Comments