Ils ne sont pas contre le programme de distribution de méthadone. Les membres de la Ministry of Health Employees Union craignent toutefois pour leur sécurité si la distribution se fera effectivement au niveau des dispensaires et centres de santé. Car les mesures sont insuffisantes, voire inexistantes, insiste Amarjeet Seetohul.

Des Health Care Assistants ont manifesté devant le bâtiment Emmanuel Anquetil, à Port-Louis, siège du ministère de la Santé.