Follow Us On

Slider

Joie. Grâce. Bénédiction. C’est le cœur plein d’entrain et le sourire aux lèvres que catholiques et non-catholiques de Maurice et d’ailleurs se sont regroupés au monument Marie Reine de la paix pour la messe concélébrée par le pape François, à Port-Louis.

La place était noire de monde venue de Maurice, de Rodrigues, d’Agalega, de Chagossiens, de La Réunion, des Seychelles, de Madagascar et de plus loin. La foule débordait dans les rues menant au monument. Decanty Espiègle et son épouse Marie France sont venus exprès de Rodrigues durant le week-end pour la messe et la fête du père Laval.

Le Réunionnais David Fullet était en famille, accompagné de sa femme et de leur fils de 4 ans ainsi que d’un groupe de jeunes. Tout ce beau monde s’est réveillé à 3 heures du matin pour s’assurer d’être bien placés.

Une Mauricienne de Coromandel s’est, elle, réveillée à 4 heures ce matin pour être quasiment aux premières loges. Comme d’autres Mauriciens, elle s’est rendue chez un membre de sa famille qui habite aux abords du monument. Les proches ont assisté à la messe en terrasse.

Les estimations les plus prudentes avancent indiquent que 70 000 personnes se sont déplacées, ce lundi 9 septembre, dans la capitale. Le site web du Vatican avance, de son côté, que les fidèles étaient près de 100 000…

Facebook Comments