Le leader du Front solidarité mauricien n’approuve pas l’utilisation de clichés de la vie privée par les médias. Cehl Meeah a pris son cas en exemple aujourd’hui pour expliquer que la presse doit s’abstenir de publier les éléments de la vie privée d’une personne. Estimant qu’il a été l’objet de calomnie et d’accusations infondées à travers la presse.

Toutefois, le député de Port-Louis affirme que la publication des photos montrant Navin Ramgoolam et Nandanee Soornack participant à une soirée privée fait partie d’un complot afin de conserver les intérêts de « privilégiés » et de « grands barons financiers ».