Les licenciés de la Mauritius Duty Free Paradise sont prêts à entamer leur grève de la faim. Le ministre du Travail Soodesh Callichurn, qui les a rencontrés hier, souhaite toutefois saisir la Commission de conciliation et de médiation mais aussi évoquer leur cas avec le Premier ministre. Celui-ci sera de retour de Rodrigues ce jeudi 10 août.

Après discussions, ces 13 ex-employés renvoient donc leur mouvement de grève. Ils étaient employés jusqu’à fin mai comme Sales Assistant à la boutique hors taxes.

Si la situation n’évolue pas en leur faveur, la grève de la faim démarrera le 24 août au jardin de la Compagnie.

Ces ex-employés réclament aussi la tête du CEO de la MDFP, Rakesh Ragoobeer. Ce dernier, affirme Jack Bizlall, a créé une situation de «non-droit». Le négociateur de la Federation of Progressive Unions, qui représente ces 13 personnes, compte par ailleurs alerter le Bureau international du travail.

Il était question que la réintégration de ces employés soit entérinée lors d’une réunion du conseil d’administration de la MDFP, le 2 août dernier. Il n’en a rien été.