Neurochirurgie, transplantation d’organes et de moelle osseuse, oncologie… C’est un partenariat fructueux qui s’annonce entre le ministère de la Santé et Artemis Medicare Services dans diverses branches de la médecine.

La signature du protocole d’accord a eu lieu, ce vendredi 17 février, entre le Dr Devlina Chakravarty, CEO de l’hôpital spécialisé, et le ministre Anwar Husnoo.

L’hôpital s’est aussi dit ouvert à des collaborations dans d’autres champs qui ne sont pas couverts par le protocole d’accord, a ajouté la CEO d’Artemis Medicare Services.

Ce partenariat fait suite à la mission de son prédécesseur Anil Gayan en Inde, en septembre-octobre dernier.

Artemis Medicare Services jouera un rôle crucial dans la mise sur pied d’une unité de neurochirurgie.

Outre de déléguer des spécialistes à Maurice dans les 72 heures pour traiter un cas urgent, la compagnie indienne assurera la formation du personnel médical et paramédical mauricien.

L’hôpital de Port-Louis sera doté des équipements de pointe nécessaires. Un lieu a déjà été identifié et devra notamment accueillir un angiographe à soustraction numérique.

Cet appareil permet de réaliser des imageries du cerveau de manière non invasive en injectant un colorant, appelé contraste. Et ainsi de détecter des anomalies au niveau des vaisseaux sanguins. Il est utile, indique le ministère de la Santé, pour soigner des cas neurologiques complexes.

Le coût de cet angiographe et des aménagements requis : environ Rs 100 millions.

Autre champ de collaboration : la mise sur pied d’une unité spécialisée pour la transplantation de moelle osseuse, qui verra aussi le jour à l’hôpital Dr Jeetoo.

Les médecins d’Artemis Medicare Services s’engage à accompagner la partie mauricienne durant au moins 50 interventions de ce type, a affirmé le Dr Devlina Chakravarty.

Les patients qui ne pourront être traités à Maurice le seront au sein de l’hôpital Artemis, en Inde. Cet établissement vient s’ajouter aux 7 autres de la Grande péninsule avec lesquels le ministère collabore pour des soins à l’étranger.

Photo : Le Dr Devlina Chakravarty, CEO de l’hôpital spécialisé, et Anwar Husnoo, lors de la cérémonie de signature du protocole d’accord, à Port-Louis.