Follow Us On

Slider

 

Maurice et le Japon explorent de nouveaux axes de coopération. Une délégation nippone, comprenant des dirigeants d’organismes publics et des représentants de 27 entreprises, est actuellement en mission à Maurice.

La séance de travail au ministère des Affaires étrangères a été l’occasion d’échanges fructueux. La représentante du ministère japonais des Terres, de l’Infrastructure, du Transport et du Tourisme estime ainsi que les perspectives sont plus qu’intéressantes. Notamment de par le rôle de «pont» que Maurice peut jouer pour l’investissement et le commerce sur l’axe Afrique-Inde-Asie.

Kazuko Ishigaki, qui est Director for Planning for Construction Industry, International Policy Division, Policy Bureau, indique qu’une «collaboration renforcée» est souhaitée dans le secteur des infrastructures.

Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre des Affaires étrangères, se réjouit de cette collaboration qui se concrétise avec le «troisième plus gros pays d’Asie».

Les investisseurs japonais ont ainsi été invités à participer aux projets mauriciens sur le continent africain. Soit les zones économiques spéciales au Ghana, au Sénégal, en Côte d’Ivoire et à Madagascar.

Pour ce qui est investissements à Maurice, le développement portuaire a été mis en avant.

Le Japon dispose d’une ambassade à Maurice. L’ambassadeur sera en poste d’ici juillet.

Photo : Vishnu Lutchmeenaraidoo et Kazuko Ishigaki, chef de la délégation japonaise.

 

Facebook Comments