La Chine est le marché de l’avenir. Pour le ministre du Tourisme Anil Gayan, accueillir même 1% des touristes chinois à Maurice serait déjà «énorme» quand on considère que quelque 122 millions de touristes de ce pays parcourent le monde chaque année.

Pour ce faire, Maurice doit d’abord comprendre le marché touristique chinois, selon Anil Gayan, et ses attentes. Un avis qu’a également exprimé l’ambassadeur Li Li lors de la China Tourism Night organisée, ce 6 juin, à Balaclava.

Le ministre du Tourisme s’est réjoui des séances de travail avec le Dr Du Jiang, vice-président de la China National Tourism Administration. Un road show est d’ailleurs prévu le mois prochain afin de promouvoir la destination Maurice.