Le ministre des Collectivités locales reste ferme à l’approche de la période des fêtes de fin d’année. Les marchands ambulants devront opérer dans les espaces qui leur ont été alloués dans la capitale. Les laisser retourner dans les artères de Port-Louis n’est « pas du tout » à l’agenda, insiste Anwar Husnoo.

Le ministre rappelle que c’était aussi le cas l’année dernière. Et que sa posture reflète celle du gouvernement. « C’est une décision du Cabinet, dit-il. Je ferai mon travail. »

Anwar Husnoo réagit pour la première fois depuis les incidents de la semaine dernière, à Plaine-Verte. Il avait alors été pris à partie par des marchands ambulants à l’issue d’un congrès du MSM.

Abordant la question de sa présence à ce meeting orange, le cadre du Muvman liberater souligne qu’il est élu de cette circonscription. Mais aussi que « collaboration » et « synergie » sont nécessaires si les partis de l’alliance Lepep souhaitent remporter les prochaines élections.

Egalement présent à ce rassemblement du parti soleil, Pravind Jugnauth a nié avoir été bousculé. Showkutally Soodhun a, en revanche, concédé que des personnes « wild » en avaient après le ministre Husnoo, ce soir-là. Mais qu’il n’y avait pas lieu de porter plainte.