« Il est important de revaloriser les métiers du secteur manufacturier » si l’on veut y attirer des jeunes, affirme Soodesh Callichurn. Cela afin de « réduire notre dépendance sur les travailleurs étrangers », a poursuivi le ministre du Travail, alors que des Mauriciens éprouvent des difficultés pour trouver un emploi.

Le ministre s’exprimait à l’occasion d’une cérémonie à l’usine d’Esquel (Mauritius) Ltd, à Coromandel. Lors de laquelle la direction du groupe a tenu à remercier les employés qui y ont fait une longue carrière à travers un Long Service Award. A l’instar de Chantal Monvoisin, qui comptera bientôt 43 années de service.

Soodesh Callichurn a rappelé que c’est grâce notamment au secteur manufacturier que Maurice a connu son premier miracle économique. Il a aussi indiqué qu’il compte amender la législation pour « améliorer les conditions de travail » dans ce secteur.

Hemraj Ramnial, directeur d’Esquel Group, a tenu à souligner la contribution des employés à l’essor de cette entreprise. « La clé de la réussite », dit-il, c’est de combiner l’expérience des plus âgés avec les compétences autres des jeunes, notamment en termes de nouvelles technologies.