«Il y a des manquements sérieux dans le Special Education Needs Authority Bill». C’est que fait ressortir Armoogum Parsuramen. Le président de la Global Rainbow Foundation (GRF), ancien directeur de l’Unesco et ancien ministre de l’Education, s’exprimait lors d’une conférence de presse ce lundi 19 novembre, à Port-Louis.

Il estime qu’une loi pour combattre la discrimination contre les handicapés aurait dû être présenté à l’Assemblée nationale en premier. Il figurait pourtant sur le manifeste électoral de l’Alliance Lepep en 2014.

Le Special Education Needs Authority Bill, dit-il, ne prend pas en considération les droits des enfants handicapés. Il avance que cette loi n’apportera rien de plus dans la vie des enfants qui fréquentent les écoles spécialisées.

Il a aussi évoqué la tenue d’une conférence de l’Association internationale des Universités du troisième âge, organisée en collaboration avec l’université du troisième âge de Maurice, le vendredi 23 novembre à l’auditorium Octave Wiehe, à Réduit.