Lire un livre, une lettre, une notice, un menu… rien qu’en laissant défiler son doigt le long du mot ou de la ligne. Ce sera désormais possible pour les malvoyants grâce au Finger Reader. Ce petit appareil, qui ressemble à et qui se porte comme une bague, fait de la lecture à voix haute.

Le Finger Reader est doté d’une petite caméra qui scanne le texte, qu’un logiciel spécial permet de « retranscrire » vocalement. Tandis que des vibrations et des sons aident l’utilisateur à faire défiler son doigt en ligne droite.

new_proto

L’appareil, développé par des scientifiques du Media Lab’s Fluid Interfaces Group du Massachusetts Institute of Technology, a nécessité trois ans de recherches. Cette unité axe ses travaux sur l’élaboration de dispositifs plus intuitifs.

Pour Roy Shilkrot, l’un des chercheurs ayant participé à la création du Finger Reader, les malvoyants pourront bénéficier d’un plus grand éventail de lecture. Car, dit-il en citant une étude du Royal National Institute of the Blind (2011), « seuls 7 % des ouvrages, incluant ceux en format électronique, sont disponibles en version intégrale avec de très grands caractères, en audio ou en braille ».

Par ailleurs, l’appareil – pour l’instant au stade de prototype – pourrait éventuellement servir à la traduction. Ce qui ouvrirait sa clientèle à un plus large public.

Sources : Fluid Interfaces Group MIT, Time, TechCrunch – Photos: Fluid Interfaces Group MIT