Plus de 10 000 personnes rassemblées à l’Ecole hôtelière Sir Gaëtan Duval. Dont 60% de jeunes. C’est un bilan plus que satisfaisant que fait le secrétaire général du PMSD du congrès des jeunes de dimanche dernier.

Pour Mahmad Kodabaccus, l’événement vient démontrer que « le PMSD, c’est la jeunesse et que la jeunesse, c’est le PMSD ». Des jeunes qui pourront apprendre l’histoire du parti ou encore suivre des cours de leadership à l’academie que compte lancer le parti des bleus.

Kodabaccus en est persuadee, « le prochain Premier ministre sera issu des rangs du PMSD ». Mais il faudra pour cela, dit-il, former les jeunes.

Et de souligner, outre l’adhésion grandissante de jeunes, le retour de ceux qui avaient abandonné parti à la fin des années 60. « Nous contrôlons l’espace politique », s’est réjoui le secrétaire général des bleus, qui a profité de ce point de presse pour égratigner au passage le MMM.

Il a souligné le fait que le PMSD ait rassemblé plus de monde alors que les mauves avaient organisé un congrès anniversaire et donc national. « Le MMM, c’est fini. Aujourd’hui, c’est le PMSD », soutient Mahmad Kodabaccus.