Navin Ramgoolam n’a pas choisi de contre-attaquer de manière virulente. Commentant la publication de photos de lui dans l’express d’aujourd’hui, le Premier ministre a affirmé que sa vie « est un livre ouvert » et que ses nombreux « persécuteurs » voient en lui un « homme à abattre ». Cela ne l’étonne pas, dit-il donc, que ce genre de photos soit publiées. Il réagissait après avoir participé à l’inauguration du nouveau caveau du Père Laval à Sainte Croix.

Dans son édition d’aujourd’hui, l’express a publié des photos de Ramgoolam participant à une réception privée et esquissant des pas de danse avec une femme, vue de dos, et présentée comme étant Nandanee Soornack.