Les réformes économiques menées jusqu’ici n’ont profité « qu’à une poignée », insiste Vishnu Lutchmeenaraidoo. S’il n’a pas voulu détailler la stratégie économique que compte adopter l’Alliance Lepep dont il fait désormais partie, l’ex-ministre des Finances dit qu’un « miracle » est possible. A condition que la population en soit partie prenante. « Nous donnerons beaucoup plus d’importance à l’humain », affirme Lutchmeenaraidoo.

L’ex-MMM a publiquement annoncé son adhésion aujourd’hui à l’Alliance Lepep sans pour autant, dit-il, être membre de l’un des trois partis qui la composent. Au chapitre des raisons qui l’ont poussé à écourter sa retraite politique, Lutchmeenaraidoo évoque notamment son respect pour sir Anerood Jugnauth, celui « de l’enfant pour le père ».