«Maurice doit apprendre à se développer dans une optique régionale», clame Vishnu Lutchmeenaraidoo. Le ministre des Affaires étrangères intervenait lors d’un atelier de travail intitulé «The State of Play of the WTO Negociations» le mercredi 14 novembre à l’hôtel Maritim, à Balaclava. C’est dans le contexte, explique-t-il, que Maurice a déjà un accord de libre-échange avec la Chine et qu’un autre sera entériné avec l’Inde en janvier prochain.

Willie Chatsika, conseiller auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), souligne que cette rencontre de deux jours vise à discuter sur la structure de négociations et l’avenir de l’institution dont Maurice est membre depuis le 1er janvier 1995.