Il faut trouver des sources de financement pour moderniser et améliorer la distribution d’eau dans le pays. Le gouvernement, a expliqué Ashit Gungah aujourd’hui, a trouvé le moyen de lever Rs 1,2 milliard par an pour cela. Le ministre de l’Industrie et du Commerce explique ainsi que le prix du litre d’essence ou de diesel, qui aurait dû baisser, reste inchangé. Parce que l’Etat a choisi d’y prélever Rs 3 additionnels. Qui seront reversées au Build Mauritius Fund, d’où proviendra une partie du financement de la modernisation du réseau de distribution d’eau.

Le ministre des Finances s’est, lui, appesanti sur la nécessité de transparence aussi bien dans les appels d’offres que pour les recrutements à certains postes de Chief Executive Officers de corps parapublics ou de state owned enterprises. Selon Vishnu Lutchmeenaraidoo, un grand coup de balai va également être donné dans le domaine du jeu. Il explique ainsi que les casinos gérés par l’Etat devront assainir leur situation financière et renouer avec la profitabilité d’ici un an. A défaut de quoi, prévient le ministre des Finances, ils seront démantelés.