Follow Us On

Slider

Badminton, haltérophilie, athlétisme, rugby… Sept étudiants de l’université de Technologie de Maurice ont porté haut le quadricolore lors de la dixième édition des Jeux des îles de l’océan Indien, en juillet dernier. Mais aussi lors des Jeux d’Afrique au Maroc. Leur établissement les a honorés lors d’une cérémonie en marge de la journée mondiale des sports universitaires.

«Grâce au soutien de l’université, nous avons pu nous entraîner librement dans les différentes disciplines et assister à des stages à l’étranger tout en étudiant en même temps. C’était difficile, il a fallu faire beaucoup de sacrifices», relate le badiste Aatish Lubah, 23 ans, qui étudie le «sports coaching». Issu d’un milieu modeste, garde-chiourme de profession, il a ramené l’or lors de ces deux rendez-vous internationaux.

Le campus de La Tour Koenig compte quatre haltérophiles. Cédric Coret, qui s’y est remis après trois ans, compte trois médailles d’or aux JIOI. Tout comme Shalinee Valaydon, dont c’était sans doute les derniers JIOI. Marc Coret a, lui, décroché l’argent et le bronze (deux fois) dans sa catégorie. Tandis que Dhununjay Jooron a pris la troisième marche du podium trois fois.

En athlétisme, Séverine Moutia a décroché le bronze avec l’équipe féminine du 4 X 100 mètres. Idem pour le rugbyman Davesh Raggoo.

«Ses étudiants sont des modèles à suivre pour les jeunes de cet établissement. Je leur ai toujours conseillé de faire du sport et d’avoir une bonne hygiène de vie», a souligné Nardawoo Jaypaul, Head of School.

Facebook Comments