Follow Us On

Slider

La Commission de l’océan Indien (COI) veut renforcer la surveillance et le contrôle dans les ports de l’océan indien ainsi que de l’Afrique de l’Est et subsaharienne. La signature d’un accord-cadre en ce sens a eu lieu entre Neven Mimica, le commissaire européen à la coopération internationale et au développement, et le secrétaire général de la COI, Hamada Madi ce jeudi 2 mai au siège de l’organisation, à Ebène. Une enveloppe de Rs 1 milliard a été accordé sous le 11Fonds européen de développement, pour une mise en œuvre sur une période de cinq ans.

Ce financement permettra notamment d’avoir une vue d’ensemble des mouvements de navires, douteux ou non, dans la région, explique le chargé de mission à la COI, Raj Mohabeer. Cela afin de mieux assurer la sécurité maritime face à la piraterie et autres crimes.

L’accord porte aussi sur le partage d’informations quant au fret maritime et aux passagers, mais aussi sur l’appui aux forces de l’ordre et aux douanes dans leur lutte contre le crime organisé et le risque terroriste, entre autres.

Interpol et l’Organisation des Nations unies contre la drogue et le crime apporteront leur soutien technique à ce programme de «Sécurité portuaire et sécurité en mer».

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Business, Ocean indien, Slider_Actu
[Audio] Jugnauth: Dayal est suspendu jusqu’à ce qu’il s’explique sur son indiscipline

Pravind Jugnauth a confirmé la nouvelle à sa sortie d’une réunion du bureau politique (BP) du MSM, ce 2 mai....

Close