Pour Taleb Rifai, le pays est à un tournant : «Maurice doit décider de la direction à donner à son tourisme.» Le secrétaire général de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) est en mission de trois jours à Maurice. A la fois dans le cadre des 50 ans d’Air Mauritius mais aussi à l’invitation d’Anil Gayan, qu’il a rencontré à Berlin plus tôt cette année.

L’année 2017 est placée sous le signe du tourisme durable, explique Rifai, lui veut entendre du ministre de tutelle son «agenda» pour le secteur. Un agenda qui, insiste-t-il, doit être lié «aux moyens de subsistance et au bien-être de la population».

L’OMT, poursuit-il, est intéressée à faire Maurice «un modèle pour la région».

Rifai a participé au vernissage d’une exposition de photos, ce lundi 31 juillet, au Caudan Waterfront. Les clichés y seront exposés durant quelques mois. Puis dans d’autres endroits du pays.

Après la conférence sur le tourisme durable qu’organise Air Mauritius, ce matin, Rifai se rendra à Rodrigues demain.